J-4 mois avant d’élire vos prochains élus URPS !

Vous pouvez déjà le noter dans vos agendas 2021 : du 31 mars au 7 avril prochain se tiendront les prochaines élections URPS. Kinésithérapeutes libéraux de toute la France, mais aussi médecins, infirmiers, pharmaciens, chirurgiens-dentistes et orthophonistes seront amenés à voter pour leurs prochains représentants régionaux. Les listes de candidats étant présentées par les organisations syndicales, au-delà d’élire ceux qui vous représenteront auprès des institutions régionales, vos votes détermineront également la représentativité des syndicats au niveau national. Particularité de ces élections 2021 : le vote sera intégralement dématérialisé. 

Pour ne rien rater des étapes qui jalonneront le processus d’élections jusqu’au 31 mars prochain, nous vous proposons une Foire aux Questions récapitulant les échéances à venir.

Organisations des éléctions : les échéances à venir

Foire aux questions

Qui sont les candidats aux élections URPS ? Comment sont-ils désignés ?

Les candidats aux élections URPS sont des professionnels de santé (kinésithérapeutes pour notre URPS) qui ont la volonté de représenter et porter la voix de leurs confrères, consoeurs auprès des acteurs du monde de la santé. Ils prennent part à l’élaboration des politiques de santé, s’investissent dans divers projets et accompagnent l’évolution de l’exercice professionnel.

Les listes de candidats sont élaborées et présentées par les organisations syndicales. Ces dernières pour être aptes à soumettre des listes doivent attester d’au moins deux ans d’ancienneté. Votre choix pour une liste et donc pour une organisation syndicale à l’échelon régionale, conditionnera le poids de cette dernière au niveau national, et donc sa légitimité à prendre part, entre autres, aux négociations conventionnelles liées à l’exercice de la kinésithérapie.

Les listes de candidats seront publiées le 28 janvier prochain.

Le Saviez-vous ? En Auvergne Rhône-Alpes, 3 syndicats défendent les intérêts des kinésithérapeutes. Par ordre alphabétique, il s’agit : d’Alizée, de la FFMKR (Fédération Française des Masseurs Kinésithérapeutes Rééducateurs), et du SNMKR (Syndicats National des Masseurs-Kinésithérapeutes). Les candidats qui se présenteront aux élections à venir sont donc issues de ces 3 organisations.

Combien d’élus réélisons-nous en 2021 ?

Le nombre total de sièges à pourvoir est proportionnel au nombre d’électeurs. Si la région compte plus de 5 000 électeurs, ce qui est le cas en Auvergne Rhône-Alpes, 24 sièges sont alors à pourvoir. 

J’ai compris que le vote était dématérialisé : comment serai-je informé des démarches à entre-prendre pour prendre part au scrutin ?

  1. À compter du 30 novembre 2020, et ce jusqu’au 7 avril, toutes les informations seront disponibles sur un « Portail électeur ». Toutes les informations utiles à l’élection y seront détaillées (date de scrutin, modalités de vote, contacts, etc…).
  2. Plusieurs jours avant le vote (date à définir par l’instance organisatrice), chaque électeur recevra, à son adresse professionnelle, un courrier confidentiel et nominatif qui contiendra toutes les consignes de vote.
  3. Dès le 31 mars à 12h et ce jusqu’au 7 avril à 12h, vous pourrez, en tant qu’électeur, vous connecter au « Portail électeur » à l’aide des identifiants reçus par courrier. Il vous sera possible, dès lors, de visualiser les différentes listes présentées par les organisations syndicales et voter pour celle de votre choix. Le vote blanc est également permis. Un accusé de réception ainsi qu’une preuve de vote seront générées suite à votre vote.

J’exerce en libéral en Auvergne Rhône-Alpes : puis-je voter quel que soit mon statut ?

Seuls les kinésithérapeutes libéraux, exerçant sous le régime conventionnel et à titre principal dans la région pourront voter dès le 31 mars prochain. Cela représente environ 9 500 électeurs en AURA.

Si vous ne disposez que d’un cabinet secondaire dans la région, ou que vous ne disposez pas d’un lieu d’exercice permanent tout en n’exerçant qu’en tant que remplacement, vous ne pourrez prendre part à ce vote.

Le Saviez-vous ? Les premières élections des URPS des masseurs-kinésithérapeutes ont eu lieu en Décembre 2010. Ces instances représentatives fêteront donc leurs 10 ans de fonctionnement en décembre prochain.

Menu