Le Dossier Médical Partagé, le carnet de santé numérique

Qu’est ce que le DMP ?

Véritable carnet de santé numérique, le Dossier Médical Partagé permet de conserver au même endroit toutes les informations médicales d’un patient : traitements, résultats d’examens, antécédents médicaux, groupe sanguin ou encore la personne à prévenir en cas d’urgence.

Le DMP permet de partager les informations de santé avec les différents professionnels de santé choisis par le patient, leur permettant ainsi de mieux le soigner, d’être mieux informés plus rapidement en connaissant les antécédents médicaux et les traitements suivis. (Particulièrement utile pour les patients chroniques ou les femmes enceintes.)

La contribution des kinésithérapeutes au succès de cet outil est essentielle, dans la mesure où ils peuvent inciter leurs patients à ouvrir leur DMP. Mais surtout, ils sont invités à le consulter eux-mêmes et à y ajouter des informations utiles pour le suivi de leur santé.

Les kinésithérapeutes peuvent ajouter au DMP le bilan kinésithérapique, la fiche de synthèse de leur patient ainsi que tous les types de documents jugés pertinents dans le cadre de leur prise en charge. Il peut s’agir des informations utiles à leur suivi médical, des résultats d’analyses et d’examens, du compte-rendu médical ainsi que des données de prévention.

Pour les kinésithérapeutes, l’accès au DMP se fait depuis un logiciel des professionnels de santé compatible ou sur le site dmp.fr, ou également sur l’application SARA (sur laquelle on retrouve également MSS Mon Sisra.) https://www.sante-ra.fr/actualites/passerelle-sante-plus-de-30-000-dmp-alimentes/

Il suffit d’identifier le patient avec sa carte Vitale et de recueillir son consentement oral. À chaque consultation, le professionnel de santé peut ainsi consulter le DMP de son patient et y ajouter de nouveaux documents.

Le Dossier Médical Partagé permet aux praticiens de ville et hospitaliers de partager les informations de santé de leurs patients. Il donne accès immédiatement aux informations médicales du patient lors d’une hospitalisation, d’une première consultation ou en cas d’urgence.

Dmp et messageries sécurisées de santé, 2 outils complémentaires

Pour rappel, la messagerie sécurisée de santé MSS est un outil de communication permettent d’échanger entre professionnels de santé et de façon sécurisée, des documents relatifs au patient.

Les messageries sécurisées de santé sont également obligatoires, ne pas en avoir, engage votre responsabilité en tant que professionnel de santé et ne permet pas de bénéficier des fonds structurels d’aide à l’informatisation des cabinets. L’URPS MK recommande la messagerie sécurisée de santé Mon SISRA : gratuite, complète, polyvalente, elle est la plus largement utilisée par l’ensemble des professionnels de santé.
https://www.sante-ra.fr/services/monsisra/

Comme vu précédemment, le DMP permet au patient d’avoir son carnet de santé en ligne, lui donnant ainsi accès à tout son historique médical (24 derniers mois). Il peut également choisir son professionnel de santé à travers le DMP. Le DMP est également une obligation pour pouvoir toucher les fonds structurels annuels d’informatisation du cabinet.

Menu