Bruno Dugast

Ardèche, Rhône et Savoie : aucun de ces départements rhônalpins ne dispose à ce jour de Comité Départemental de Prévention en Kinésithérapie (CDPK). Dès lors, comment promouvoir le rôle du « kiné-préventeur » auprès des différents publics et pourquoi priver nos confrères du potentiel d’activité important lié aux actions d’un CDPK ?

Deuxième bassin économique de France, le Rhône en particulier se doit de disposer d’un CDPK

Pour  mémoire, les CDPK proposent des actions de prévention qui passent le plus souvent par la formation aux salariés d’entreprises, aux résidents en établissements de soins, aux élèves des écoles et des centres de formation…C’est aujourd’hui devenu une attente forte dans notre société. « Deuxième bassin économique de France, le Rhône en particulier se doit de disposer d’un CDPK », souligne Bruno Dugast, référent de la Commission des Nouveaux Modes (CNM) auprès de l’URMK Rhône-Alpes.

Afin de relancer un CDPK actif, la CNM s’est rapprochée d’une organisation déjà structurée, le KEPRA (Kinésithérapie et Prévention Rhône-Alpes), constituée en société civile professionnelle, ainsi qu’avec le CDPK 26. La nouvelle structure devrait voir le jour dans les prochaines semaines, offrant un cadre adapté aux actions hors convention. « Nos décrets de compétence du 27 juin 2000 et plus généralement la politique de formation en éducation pour la santé encouragent nettement ces interventions », précise Bruno Dugast.

   Pour ce qui concerne les départements de l’Ardèche et de la Savoie, les CDPK voisins, respectivement celui de la Drôme et celui de la Haute-Savoie, pourront prêter un appui et  contribuer à la formation des futurs intervenants de ces deux territoires. N’hésitez pas à prendre contact avec eux ! 

  Le CDPK de la Drôme accueillera par ailleurs à Valence le 6e Congrès du CNPK (Comité National de Prévention en Kinésithérapie) à Valence du 21 au 23 juin 2013.

  A noter pour l’anecdote que les deux premiers CDPK se situent en Rhône-Alpes, puisqu’il s’agit de celui de la Loire (1985) et de la Drôme (1990). 

 

Pour en savoir plus sur:

Et aussi… Notez dès à présent que l’URMK Rhône-Alpes organise une soirée d’information et d’échanges le 5 février 2013 à Lyon. Nous invitons tous nos confrères à découvrir comment la prévention peut enrichir et diversifier leur activité professionnelle.


Menu