Kinésithérapie respiratoire et/ou aérosolthérapie chez un patient standard au cabinet (non cas possible ou confirmé COVID-19)

Recommandations pec patient kiné respi urps mk ara

Données en l’état des connaissances au 1er juillet 2020 et qui sont susceptibles d’évoluer en fonction de l’épidémie Covid-19

Objectif

Identifier les points clés de la prise en charge au cabinet pour protéger le professionnel et le patient de la possible transmission de micro-organismes dont le virus SARS -CoV- 2

Rappels

  • À la prise de rendez-vous, s’informer de l’état de santé du patient (repérage de symptômes évocateurs de COVID-19) et demander le port de masque à usage médical pour les patients à risque de forme grave ou à défaut, pour le patient standard, masque grand public
  • Mécanisme de transmission des virus type SARS-CoV-2 et autres virus respiratoires
    • par les postillons d’une personne porteuse du virus (symptomatique ou non), émis lors de la discussion, la toux, les éternuements, les efforts … à une distance de 1 mètre ou plus (éternuements)
      • Les postillons contaminent les muqueuses de la personne en face : YEUX, NEZ, BOUCHE
    • en portant les mains au visage, mains contaminées (postillons, partage d’objets contaminés)
      • Les mains contaminent les muqueuses (yeux, nez, bouche) par contact direct (frottements …)
    • Par inhalation d’agents infectieux de très petite taille émis lors de manœuvres sur les voies respiratoires susceptibles de générer un aérosol : kinésitherapie respiratoire, aérosolthérapie, …

Conduite à tenir

Kinésithérapeute

Porte une tenue de travail changée au quotidien et lavée à 60°C pendant 30 min et chaussures de travail

Porte des protections du visage :

  • hygiène des mains avec PHA avant pose de l’appareil de protection respiratoire
  • un appareil de protection respiratoire APR type masque FFP2 norme NF EN 149 et effectue impérativement le test d’étanchéité
  • des lunettes de protection ou écran facial si le patient ne porte pas de masque pendant la séance
Patient

Porte soit :

  • un masque à usage médical/chirurgical jusqu’au début de la séance si patient à risque de forme grave
  • un masque alternatif pour grand public si patient standard jusqu’à la demande du retrait par le kiné pour réaliser la séance (dépôt du masque sur une surface propre désinfectée)
Menu